Les élèves ULIS du collège St Vincent ont complété leur "initiation très riche" sur le métier de maraîcher biologique

Loin d'imaginer toutes les compétences que requiert une telle profession, les élèves ont souvent levé les sourcils au fur et à  mesure de la quantité d'informations fournies par un professionnel passionné donc passionnant.


Ils ont pratiquement eu en temps réel
:
- un cours de mathématiques : Comment calculer la bonne dose d'engrais ?
- un cours de chimie : réduire l'acidité de la terre, mieux nourrir la terre mais aussi la plante en utilisant le rapport NPK (Azote, Phosphore, Potassium)
Chaque plante a un besoin nutritif spécifique dont seul Joël Bonavita en connaît le secret après 20 ans d'expérience. Il garde tout en mémoire.

Il nous enrichit alors son discours par une anecdote "Si jamais, par une raison quelconque je perdais la mémoire, je ne pourrai plus pratiquer mon métier de maraîcher".

- Puis les élèves ont fini par un cours en lien avec le développement durable du programme de 5 et 4ème au collège : impact du telle agriculture sur l'environnement, le réchauffement climatique mais aussi sur l'emploi.

Cette matinée étaient aussi l'occasion pour les élèves de voir comment s'organise la vente de paniers biologiques et le rapport Client / Professionnel - Là  aussi, Remarquable par sa politique d'auto-confiance et d'auto-régulation.


Pour conclure, "Peut être faut-il parfois manger un peu moins en quantité certes un peu plus cher mais de meilleure qualité -

Manger peu mais mieux".



Les élèves ULIS du collège St Vincent : les sens en éveil face aux légumes d'été

Dans le cadre du métier de bouche, les élèves du dispositif ULIS du collège St Vincent ont pu comparer la différence entre les légumes d'hiver (visite du 12 novembre) : http://www.stvincent-brest.fr/spip.php?article860
et ceux d'été (2 juin) en se rendant Chez Joël BONAVITA - maraîcher biologique à  Plouzané.

Les serres, cette fois-ci très riches en légumes verts ont éveillés tous les sens.

D'ailleurs, quelques élèves ont su apprécier la dégustation d'un petit pois cru : sucré et juteux.

Les élèves ont pu prendre conscience des différentes tâches, nombreuses et variées, de ce métier.

C'est un travail très prenant et physique qui demande une certaine rigueur tant dans l'organisation, que dans l'entretien des parcelles.

C'est un travail également minutieux puisque beaucoup de choses se font manuellement du fait de sa spécificité de production biologique.

Il est évident pour les élèves, que pour faire ce métier, il faut être véritablement passionné.

Pour un bon savoir faire : Quelques mots Pêle-mêle
- rigueur, organisation, mémoire, méticuleux, travailleur, passionné, contrainte climatologique - horaire - amplitude de travail variable, connaissances générales en maths, chimie, connaissance pointue de l'environnement, des sols, des plantes, comptabilité, économie, gestion, .....

C'est donc un métier dont l'étendue des connaissances est très vaste.



Séjour INTER-ULIS à  Châteaulin

14 classes du Finistère se mobilisent autour de " Valises à  lire pour Madagascar "

Ulis (Unité localisée pour l'inclusion scolaire) : dispositif de collège qui accueille des adolescents de 12 à  16 ans en situation de handicap.

Chaque année , les élèves des ULIS de collège de l'enseignement catholique du Finistère se retrouvent pour un court séjour afin d échanger et de partager leurs travaux d année autour d un projet commun.

Cette année un travail autour d une action de solidarité internationale a été menée.

Ce projet, initié par l association du Finistère " Zatovo " (se prononce "zatouve") dans le but de promouvoir la lecture dans les écoles de la région de Diana à  Madagascar, a été suivi par 9 classes ULIS de collèges auxquelles se sont jointes 5 classes d écoles primaires (école Diwan Brest, école St Pierre Plougastel Daoulas).

Ce fut l occasion tout au long de l année d ouvrir les élèves au monde, de les sensibiliser à  une autre culture et au développement, mais aussi par leur investissement dans cette action de sensibiliser les autres élèves de leurs établissements respectifs.

Les livres collectés, les jeux autour d'un livre, les carnets, les tapis de lecture ou encore les " kamishibai " fabriqués dans les classes, et qui garniront les " valises ", ont été présentés lors de ce séjour de clôture du projet.

Au cours de la première journée, les élèves ont eu la chance d accueillir la délégation de jeunes footballeurs malgaches venus , à  l initiative de l association Zatovo, disputer le tournoi international de football de Dirinon.

Ce fut l occasion de partager un bon moment ensemble et d initier aux jeux bretons les 170 jeunes présents répartis en 20 équipes de 6 à  15 ans .

Pour la suite du séjour, le thème de Madagascar a été largement abordé : repas malgache, ateliers, partage d'expérience...
Deux journées bien remplies ponctuées de belles rencontres et riches d'enseignement.