Stop au harcèlement !

Les élèves de quatrième euro se sont lancés dans la réalisation d'une vidéo pour dénoncer le harcèlement. Conscients de vivre dans un établissement dans lequel  le climat scolaire reste serein, leur action se veut préventive. Cette année, plusieurs actions ont été menées pour informer sur les comportements qui excluent ou qui marginalisent; parallèlement les enseignants et les élèves se mobilisent pour développer la fraternité et l'amitié à l'Ecole.
Cette vidéo a été projetée lors de la conférence sur le harcèlement organisée par l'APEL 29 et sa réalisation a été saluée par les parents présents.

Les 3è à la rencontre de l'Union européenne

Cette semaine, les élèves du parcours section européenne du collège saint Vincent ont échangé avec une partie de l'équipe de la Maison de l'Europe de Brest. Au programme : un récit de l'expérience en Ecosse de Cécile Manssourati  ( responsable de projet) , Pauline Kerglonou pour présenter la République Tchèque et Ingrid David  (la responsable de la structure) pour évoquer  la Finlande. Des témoignages  sur de "petits pays" européens afin d' inviter nos jeunes à voyager dans le cadre d'Erasmus ou tout simplement  pour développer leur culture européenne. Un jeune étudiant allemand, Joans Hartmann était également présent pour cette présentation...aux accents vraiment européens. Cette rencontre organisée par Madame Le Gac professeur d'Espagnol contribue à l'ouverture à l'international de l'établissement qui a mis depuis quelques années  les langues au coeur de son projet pédagogique. 
La séance s'est terminée par un  questionnaire ludique avec les tablettes de l'établissement  et l'annonce d'une prochaine séance pour découvrir lors d'un débat sur le développement durable les institutions européennes. Une mise en situation des élèves pour les rapprocher de l'Union européenne. 

Les élèves de 6e réalisent une maquette !

La lecture est un moment important quel que soit l'âge du lecteur. Elle permet d'enrichir son vocabulaire, de développer son imaginaire et d'aiguiser son esprit critique. C'est ainsi que tous les élèves de sixième doivent, par trimestre, lire un livre du CDI de leur choix, concevoir une fiche de lecture selon des critères précis et réaliser une maquette qu'ils présenteront devant toute la classe. Le choix de la maquette n'est pas anodin puisqu'il permet d'une manière détournée d'atteindre le but de ce projet : faire lire les élèves et leur donner le goût de la lecture. Et quoi de mieux que de lire un livre tout en sachant que l'on va devoir "construire" son oral (à proprement parlé) en s'éloignant du traditionnel exposé ? Un autre avantage apparaît c'est que les maquettes exposées, pour la plupart au CDI, amènent les autres élèves (élèves de sixième mais aussi de cinquième) à vouloir emprunter les dits-romans .

 

Ce projet mené par Mme Guénolé (professeur de français) et Mme Salaün (documentaliste) se déroule au CDI. Les élèves attendent ce moment avec impatience (et il faut bien avouer que c'est aussi le cas des deux enseignantes !). Certains élèves ont beaucoup d'ingéniosité, ce qui rend leur maquette assez bluffante.

 

Voici Maxim (6B), Justine (6R) et Claire (6V) qui présentent leur (magnifique) maquette à leurs camarades.

Pour découvrir les autres maquettes (au CDI ou dans les salles de classe des sixièmes), il faudra patienter jusqu'aux portes ouvertes qui se dérouleront le samedi 4 mars 2017.