LES élèves ULIS visitent

Les élèves du dispositif ULIS ont suivi leur guide Marie-Anne CAMBON BONAVITA, chef de la mission BICOSE 2. La campagne scientifique se déroulera du 29 janvier au 11 mars prochain. Les recherches seront effectuées sur la dorsale océanique Atlantique. 
Dès leur arrivée sur site, les élèves ont été accueillis par le commandant du "Pourquoi pas?" Thierry ALIX. Il leur a expliqué la salle des commandes (appelée Timonerie) (20 mètres au-dessus de l'eau.) Les élèves ont été impressionnés par ce très grand bateau.
Ils ont ainsi une meilleure idée de ce que peut représenter la vie à bord, après avoir visité les bureaux du commandant et la chef de mission, les cabines, la cuisine, les salons, la salle de sport et surtout les salles de laboratoires et de recherches.
Maintenant, les élèves auront une idée plus précise lorsqu'ils suivront la campagne scientifique via le blog IFREMER.
Celui-ci sera alimenté d'ailleurs par le graffeur artiste peintre Loïc PASQUELINS que les élèves ont  rencontré le jeudi 9 novembre.






Un Jeune graffeur se raconte aux élèves ULIS

16-11-2017 par CBE

Loïc PASQUELINS va faire partie des membres de l'équipage de la campagne "Biscose" sur le bateau d'IFREMER le "POURQUOI PAS".
Dans ce cadre, il est venu raconter aux élèves du dispositif ULIS son parcours professionnel mais surtout son rôle principal dans l'alimentation du blog d'IFREMER qui sera mis en place du 29 janvier au 11 mars - 45 jours sur l'Océan.

Lowick MNR connaît PAKONE. Vous pouvez également découvrir son univers sur le site : http://www.lowick-mnr.com/

 



Les 3e commémorent la Première Guerre Mondiale

11-11-2017 par LDE

Ce vendredi 10 novembre, veille de l'Armistice, les élèves de troisième ont commémoré la Première Guerre Mondiale à travers divers ateliers ou représentations menés auprès des élèves du collège et de CM2.
Se nourrissant des textes, lettres de poilus, tableaux, photographies et autres documents étudiés en cours de français et d'histoire, les élèves de troisième, répartis en groupes, ont cherché différentes façon de célébrer la mémoire des poilus, mais aussi de transmettre ce moment d'histoire à leurs camarades plus jeunes. Tout au long de l'après-midi, les classes et les professeurs ont pu assister à différentes mises en scène leur faisant vivre l'attentat de Sarajevo, la signature du traité de Versailles ou encore une cérémonie d'hommage à un poilu, découvrir une maquette de tranchée, accrocher une croix de bois afin de former la date 14-18 sur un grillage, vivre une campagne de propagande visant à récupérer de l'or, voir une munitionnette à l'oeuvre, découvrir un film retraçant les dernières heures d'un poilu... Des moments de partage qui ont souvent suscité de l'émotion. 
Les élèves de troisième peuvent être fiers de leur travail et de leur investissement !


                          

«